STATIONNEMENT | Les automobilistes payent davantage leur parcmètre à Strasbourg !

10 octobre 2018 à 15h15

Cela fait un peu plus de 9 mois que la réforme du stationnement en voirie est entrée en vigueur en France. Strasbourg, comme beaucoup d'autres villes, en a profité pour remettre à plat ses pratiques en matière de tarification et de verbalisation. 

Le premier point positif pour la collectivité, c'est le « taux de respect » du paiement. Depuis début janvier, près de 9 automobilistes sur 10 s'acquittent de leur dû contre à peine 60% avant la réforme. Les amendes, devenues des forfaits post-stationnement, sont donc devenues moins lucratives pour la ville.

Les explications de Pierre Maurer