Les Replays

INSOLITE | Un alsacien expatrié aux USA... juré du premier concours de saucisson en Ardèche !

Ce week-end, en Ardèche, se déroule le premier « Mondial Rabelais du saucisson », concours qui vise à primer les meilleurs saucissons artisanaux. Parmi les 1500 jurés ayant fait acte de candidature se trouve... un alsacien expatrié aux Etats-Unis, amateur de bonne chère et qui fabrique lui-même ses saucissons. Jean-Eudes Haeringer a fait le voyage cette semaine pour participer à l'événement organisé ce week-end en Ardèche. Reportage à écouter en bas de page - Un vie partagée entre l'Alsace et les Etats-Unis Jean-Eudes Haeringer a grandi en Alsace mais a construit sa vie aux Etats-Unis, sur la côte est, non loin de New York. Resté fervent francophile, c'est en cuisine qu'il maintient le lien avec l'Hexagone en concoctant aux siens et à ses amis des plats français et alsaciens. Le gaillard connaît ses gammes et aime à partager les plats alsaciens avec ses amis américains. Ce qui lui manque le plus : le saucisson ! Il n'existe pas de vrai saucisson sec aux Etats-Unis, difficile pour Jean-Eudes de se rabattre sur un autre produit... Compliqué aussi de le faire venir de France, en raison des formalités douanières. Jean-Eudes Haeringer a donc décidé de se lancer dans la fabrication de son propre saucisson. Après des mois de tests et d'essais en tout genre, il est passé maître en la matière, en dépit des difficultés pour s'approvisionner en matières premières nobles ! Désormais, il partage son savoir-faire et ses créations avec ses amis. - Un concours original... mais accessible ! Il y a quelques mois, il entend parler de ce concours visant à primer des producteurs de saucisson, à Vanosc, en Ardèche. Ni une, ni deux, il candidate pour faire partie du jury. - - Malgré son obstination, Jean-Eudes n'arrive pas à joindre les organisateurs... Il redoute de ne pas pouvoir faire partie de l'aventure. Finalement, c'est par une équipe de TF1 qui a pris contact avec lui qu'il a appris qu'il ferait bien partie des 200 jurés du concours, organisé début juin ! - Un ambassadeur et des recettes Jean-Eude a profité de son passage en France pour rencontrer famille et amis, avant de faire le voyage vers le petit village ardéchois ou plusieurs milliers de personnes sont attendues pour prendre part aux festivités ce week-end. Dans la presse, d'autres articles ont été également consacrés aux personnalités originales que l'on pourra retrouver dans ce concours, tant chez les participants que dans le jury, à l'instar de cette jeune fille de 10 ans qui vous un culte sans limite à la rondelle de viande de porc !!! Côté participants, des expatriés Français d'Australie comptent également décrocher un prix avec leur production "wallabee" ! Jean-Eudes Haeringer espère surtout que cette expérience lui fera découvrir de nouvelles personnes et lui en apprendra plus sur les techniques de confection des saucissons... La mâchoire de Jean-Eudes, elle, sera en tous cas mise à rude épreuve puisque 140 saucissons seront dégustés à l’aveugle ce week-end et les meilleurs de chaque catégorie se verront remettre une médaille.

Ce week-end, en Ardèche, se déroule le premier « Mondial Rabelais du saucisson », concours qui vise à primer les meilleurs saucissons artisanaux.

Parmi les 1500 jurés ayant fait acte de candidature se trouve... un alsacien expatrié aux Etats-Unis, amateur de bonne chère et qui fabrique lui-même ses saucissons. Jean-Eudes Haeringer a fait le voyage cette semaine pour participer à l'événement organisé ce week-end en Ardèche.

Reportage à écouter en bas de page

- Un vie partagée entre l'Alsace et les Etats-Unis

Jean-Eudes Haeringer a grandi en Alsace mais a construit sa vie aux Etats-Unis, sur la côte est, non loin de New York. Resté fervent francophile, c'est en cuisine qu'il maintient le lien avec l'Hexagone en concoctant aux siens et à ses amis des plats français et alsaciens. Le gaillard connaît ses gammes et aime à partager les plats alsaciens avec ses amis américains.

Ce qui lui manque le plus : le saucisson ! Il n'existe pas de vrai saucisson sec aux Etats-Unis, difficile pour Jean-Eudes de se rabattre sur un autre produit... Compliqué aussi de le faire venir de France, en raison des formalités douanières. Jean-Eudes Haeringer a donc décidé de se lancer dans la fabrication de son propre saucisson.

Après des mois de tests et d'essais en tout genre, il est passé maître en la matière, en dépit des difficultés pour s'approvisionner en matières premières nobles ! Désormais, il partage son savoir-faire et ses créations avec ses amis.

- Un concours original... mais accessible !

Il y a quelques mois, il entend parler de ce concours visant à primer des producteurs de saucisson, à Vanosc, en Ardèche. Ni une, ni deux, il candidate pour faire partie du jury.

-

-

Malgré son obstination, Jean-Eudes n'arrive pas à joindre les organisateurs... Il redoute de ne pas pouvoir faire partie de l'aventure. Finalement, c'est par une équipe de TF1 qui a pris contact avec lui qu'il a appris qu'il ferait bien partie des 200 jurés du concours, organisé début juin !

- Un ambassadeur et des recettes

Jean-Eude a profité de son passage en France pour rencontrer famille et amis, avant de faire le voyage vers le petit village ardéchois ou plusieurs milliers de personnes sont attendues pour prendre part aux festivités ce week-end.

Dans la presse, d'autres articles ont été également consacrés aux personnalités originales que l'on pourra retrouver dans ce concours, tant chez les participants que dans le jury, à l'instar de cette jeune fille de 10 ans qui vous un culte sans limite à la rondelle de viande de porc !!! Côté participants, des expatriés Français d'Australie comptent également décrocher un prix avec leur production "wallabee" !

Jean-Eudes Haeringer espère surtout que cette expérience lui fera découvrir de nouvelles personnes et lui en apprendra plus sur les techniques de confection des saucissons... La mâchoire de Jean-Eudes, elle, sera en tous cas mise à rude épreuve puisque 140 saucissons seront dégustés à l’aveugle ce week-end et les meilleurs de chaque catégorie se verront remettre une médaille.

08 juin 2018