The Voice : Résumé du 1er show en direct

Franck Castel/TV/Bureau 233
23 avril 2018
Par Aurélie Schittly

Après les auditions à l’aveugle, les auditions finales et les duels, une nouvelle étape attendait les derniers talents en lice dans The Voice 7. Une étape redoutée par les équipes des coachs. Il faut dire que ce samedi soir, les protégés de Florent Pagny, Mika, Pascal Obispo et Zazie ont fait leurs premiers pas en direct sur la scène de l’émission de TF1. De quoi mettre la pression à ceux qui veulent succéder à Lisandro Cuxi (The Voice 6) sur la plus haute marche du podium de l’émission. 

Pour la première fois depuis le coup d’envoi de The Voice 7, le public pouvait voter pour sauver les artistes qu’il préfère. Les talents devaient donc séduire aussi bien les coachs que les téléspectateurs présents devant le petit écran ce samedi soir. 
  
Maëlle, le premier talent de Zazie ouvre le bal des directs de The Voice, sur TF1, avec "Everybody's gotta learn sometimes" de The Korgis. La jeune femme de 17 ans est considérée par tous les membres du jury comme un beau talent en devenir et reçoit plein de compliments.  

Edouard Edouard enchaîne sur une version française de "Lady Marmelade", toujours dans l'équipe de Zazie. "C'est du plaisir pur, même les fautes deviennent drôle", estime Mika. 

Les talents de Zazie se suivent, au tour de Liv Del Estal qui interprète "Michelle, ma belle" des Beatles. "Une forme d'humilité dans son interprétation, elle aime profondément la musique" pour Pascal Obispo. 

Enfin, le dernier talent de Zazie, B. Demi-Mondaine interprète "Crazy in Love" de Beyoncé dans une version 50 nuances de Grey. "C'est une star, on assiste à un concert", estime Pascal Obispo. Le public sauve finalement B. Demi-Mondaine et Maëlle, alors que Zazie décide de garder Edouard Edouard. Liv Del Estal est éliminée.  

Au tour de l'équipe Pascal Obispo de passer à l'épreuve des directs. 

Ecco, 17 ans, est la première candidate à passer, et elle interprète "There must be an angel" du groupe Eurythmics. "Elle est pleine de pureté et d'amour", estime Florent Pagny. 

Xam Hurricane, le candidat suivant, a interprété l'un des plus grands standards de la chanson française, "Les mots bleus" de Christophe. Au terme de sa prestation, le jeune rockeur rend hommage à Liv expliquant qu'il ne serait pas là sans elle et déclarant un discret "Je t'aime". "Tu as énormément de potentiel", estime Mika.  

Betty Patural chante un autre grand tube de variété française, "Evidemment" de France Gall. "L'émotion qu'elle provoque avec sa voix est quelque chose d'inexplicable", décrit Pascal Obispo. "C'est aussi beaucoup de travail", estime Zazie. 

Enfin Les Kriill reprennent un grand tube de Kavinsky, "Nightcall", après quelques instants d'attente pour cause de préparation technique. "C'est pas facile à faire, ce sont des chercheurs, des musiciens, on rend hommage à la scène électro, ce soir. Sans les effets, ils ont prouvé que c'était une chanson", explique Pascal Obispo. "Vous ne vous êtes pas trahis", renchérit Mika. 

Le public sélectionne Xam Hurricane et Ecco, tandis que Pascal Obispo conserve Betty Patural. Le juré a indiqué que Les Kriill étaient déjà dans la musique et qu'il souhaiterait les revoir ultérieurement.  

Au tour de Florent Pagny, avec son premier candidat, Raffi Arto qui chante "Everybody needs somebody" des Blue Brothers. "Ce môme est super, il s'éclate et nous éclate", déclare le coach. "Quand t'arrives à faire danser Florent, alors là !", s'amuse Pascal Obispo. 

Hobbs, le chanteur suivant, reprend "Le Monde est stone" de Starmania dans une version arrangée. Une prestation qui a marqué le jury une fois encore. "There's nothing holding me back" de Shawn Mendes est l'interprétation de Gabriel, l'avant-dernier candidat de Florent Pagny. 

Yasmine Ammari, dernier talent de Florent Pagny, interprète "La Mamma" de Charles Aznavour. Yasmine Ammari et Raffi Arto sont qualifiés par le public et Hobbs est sauvé par Florent Pagny.  
  
Dans l'équipe de Mika, Sherley Parédès interprète "Tout va bien" du rappeur Orelsan.  

Casanova reprend l'un des tubes d'Adèle, "When we were young". 

Frédéric Longbois chante "I am what I am" de Gloria Gaynor, "ce soir on n'a pas fait de cinéma dans notre tête, on était dans la maison de Frédéric Longbois et tout est possible", estime Mika. 

Enfin, Guillaume, ultime candidat de la soirée interprète "No surprises" de Radiohead. Casanova et Frédéric Longbois sont retenus par le public, Mika décide de garder Guillaume.