Actualités régionales et nationales

GCO | Nouveaux échanges musclés, un élu brûle son écharpe tricolore

12 septembre 2018 à 09h20 Par Pierre Maurer
Dany Karcher, le maire de Kolbsheim, mettant le feu à son écharpe d'élu pour signifier son mécontentement
Crédit photo : capture d'écran vidéo DNA.fr

De nouvelles échauffourées ont éclaté au petit matin à Ernolsheim-sur-Bruche entre opposants au GCO et CRS. Des élus et parlementaires ont été touchés par des gaz lacrymogènes.
De nouvelles tensions ont éclaté ce matin sur des zones de chantier du futur GCO. Au lever du jour, à Ernolsheim-sur-Bruche, des manifestants se sont opposés à l'arrivée d'engins de déboisement. Ils ont fait face aux gardes mobiles qui ont répliqué par des jets de gaz lacrymogène. Une personne a été interpellée.

La page Facebook des opposants au projet a mis en ligne une vidéo relative à cette arrestation.



Plus tard, vers 8h30, Dany Karcher (maire de Kolbsheim), la députée LREM Martine Wonner ainsi que l'eurodéputé José Bové (EELV) se sont rendus au-devant des forces de l'ordre, pour une action sans violence. Les gardes mobiles, stationnés à la sortie d'une rue, ont fait à nouveau usage de gaz au poivre pour disperser les personnes qui leur faisaient face, dont les élus.

« Ca fait la quatrième fois que je me fait gazer sur la commune, alors que je suis maire ! » - Dany Karcher, maire de Kolbsheim.


En guise de réponse à ces actions à répétition, le maire de la petite commune a mis le feu à son écharpe de maire (voir la vidéo de nos confrères des DNA ci-dessous). Visiblement déçu et à bout, l'élu a dénoncé auprès des journalistes présents « les ministres qui savent que tous les recours ne sont pas purgés et qui envoient des militaires contre les braves gens ».